Actualités Actualité du mois (mai 2016)

Actualité du mois (mai 2016)

Le printemps voit fleurir expositions et parutions, de quoi découvrir la problématique de la mémoire des pays du Maghreb sous des angles totalement différents et pour tous les goûts.

actualités

Informathèque : deux nouvelles fiches de lecture sur notre site !

Pacification en Algérie de David Galula, préface et traduction de Julia Malye, Les Belles Lettres, 2016
Dans Pacification en Algérie, ouvrage inédit en France, le lieutenant-colonel David Galula, théoricien majeur élevé au rang de « Clausewitz de la contre-insurrection » par les stratèges américains, raconte sa conquête, par petites touches, des populations de Kabylie, préalable indispensable à la destruction des organisations politico-administratives du FLN.
Pour en savoir plus

La guerre du Rif, un conflit colonial oublié de Max Schiavon, Ed. Pierre de Taillac, 2016.
Si cette guerre du Rif s’achève par une victoire française au printemps 1926, elle devient emblématique pour tous les mouvements de résistance à la colonisation. Cette étude est la première depuis fort longtemps à présenter l'ensemble des données militaires sur cette campagne du Rif, qui n'est plus effectivement connue que de quelques spécialistes.
Pour en savoir plus

Exposition :

Du 11 février au 28 août 2016, Des trésors à porter - Bijoux et parures du Maghreb, Institut du monde arabe à Paris
L’exposition explore l’univers de la parure des femmes à travers les bijoux du Maghreb. Ces bijoux en métaux précieux - de fête comme du quotidien - dévoilent l’inventivité et le savoir-faire des artisans ou des particuliers qui les ont façonnés. Les parures féminines du Maroc, d’Algérie, et de Tunisie se distinguent par un riche corpus : ornements de tête, temporaux, boucles d’oreille, colliers, fibules, bracelets et anneaux de chevilles qui revêtent une fonction utilitaire, ornementale mais aussi protectrice
Pour en savoir plus

Archives en ligne :

Le dictionnaire biographique des Français d’Afrique du Nord
Le regretté René Mayer avait patiemment reconstitué les parcours des nombreux Français d’Algérie qui se sont fait un nom en Métropole après la guerre d’Algérie et l’indépendance de cette dernière. Un dictionnaire classé par groupes professionnels.
Pour consulter ce document en ligne

culture / arts


En librairie :

BD : Un maillot pour l'Algérie de Rey, Galic et Kris chez Dupuis (Aire Libre), 2016
L'indépendance par le football : l'histoire vraie de la première équipe nationale algérienne. 1958. Alors que la guerre d'indépendance bat son plein en Algérie, dix footballeurs de ligue 1, que l'on surnommera plus tard « fellaghas du ballon rond », décident de quitter clandestinement la France et de rejoindre les rangs du FLN pour créer la première équipe nationale algérienne.
Pour en savoir plus

Débat : Le retour du califat de Mathieu Guidère, Gallimard, 2016
Malgré la suppression du califat en 1924, ce rêve d’unité de la communauté musulmane est toujours présent. Il signe l’échec de l’Etat-nation porté par le nationalisme arabe et le retour d’un panislamisme conquérant. Il apparait aujourd’hui comme un projet mûrement réfléchi…
Pour en savoir plus

Exposition :

Du 19 avril au 25 septembre 2016, Jardins d’Orient, Institut du monde arabe à Paris
Culture, histoire, technique, botanique, environnement, société…, l’art des jardins, privés comme publics, est traité sous tous ses aspects : l’exposition analyse les sources d’inspiration du jardin oriental, ses codes et ses déclinaisons, avant de rechercher les liens tissés au fil des siècles avec les jardins d’Occident.
Pour en savoir plus

Théâtre :

Le 20 mai 2016, « Les Pieds Tanqués », à Lanvallay (Bretagne)
Quatre joueurs sont en scène dans cette partie de pétanque de tous les dangers : un rapatrié d’Algérie, un Français de l’immigration algérienne, un Provençal « de souche » et un Parisien fraîchement arrivé en Provence. Au fil du jeu, on apprendra peu à peu qu’ils ont tous une blessure secrète, un lien filial et intime avec la guerre d’Algérie.
Boulodrome, 22100 Lanvallay. Tél : 02 96 87 03 11
Pour voir des extraits vidéo de la pièce

TRAVAUX UNIVERSITAIRES / PRIX / RECHERCHE :

Conférences :

Le 4 mai 2016 : « La justice militaire pendant la guerre d’Algérie », par Marius Loris (Paris 1, CHS).
Le 18 mai 2016 : « L’Algérie coloniale à l’heure espagnole : questionnements sur les interactions franco-espagnols », par Anne Dulphy (Ecole Polytechnique, Centre d’histoire de Sciences Po).
Ces deux conférences ont organisées dans le cadre du séminaire « Pour une histoire sociale de l’Algérie colonisée ».
De 17h à 19h, au Centre Malher, bibliothèque Jean Maitron, Paris 4e.
Pour en savoir plus sur le séminaire

Colloque international (au Maroc) :
Du 02 au 04 mai 2016 : « Du colonial et du postcolonial en littératures francophones Articulations et créations d’imaginaires», à Taroudant (Maroc), Faculté Polydisciplinaire, Université de Ibn Zohr.
A la suite des travaux de traduction de W. Benjamin dont il s’inspire en reprenant les concepts de relativisme et d’universalisme culturels, H Bhabha considère la production culturelle comme «une traduction culturelle» dans la mesure où elle permet, pense-t-il, de montrer « en quoi chaque forme de culture est liée à toutes les autres ». De ce point de vue, la culture est pour lui « une activité symbolique ou signifiante » (Bhabha, 98) au sens où, comme en traduction, elle « peut être copiée, transférée, modifiée, transformée en simulacre ».
Pour en savoir plus

 

 

 

 

banniere.jpg