Actualité des mois (juillet/août 2016)

L’été est arrivé, nombre d’entre vous vont partir en congés. Ne manquez pas d’en profiter pour vous jeter dans la lecture des nombreux ouvrages parus ces derniers mois sur l’Algérie et notamment les témoignages d’enfance de nombreux rapatriés ou ceux d’appelés du Contingent. Bel été à tous où que vous soyez !

actualités


Informathèque : de nouvelles fiches de lecture sur notre site !

Ma bataille d'Alger. Témoignage, Ted Morgan, Tallandier, 2016
Voici un témoignage tout à fait intéressant sur (un aspect de) la guerre d'Algérie, en ce sens qu'il est d'une part écrit par un jeune franco-américain ayant un début d'expérience de journalisme aux Etats-Unis et qui se trouve affecté dans une unité d'infanterie coloniale ; et par les fonctions qu'il tiendra durant son séjour en Afrique du Nord, en particulier comme "journaliste militaire" au moment de la bataille d'Alger.
Pour en savoir plus

Quand les cigognes claquaient du bec dans les eucalyptus, Edition établie et annotée par Eléonore Faucher, Préface de Benjamin Stora, Editions Fayard, 2012.
Albert Faucher échange des lettres avec Françoise qui poursuit des études de pharmacie à Nantes. Ils sont fiancés, ils se languissent et s'écrivent tous les jours. Mais Albert, qui a achevé ses études, se retrouve envoyé, en tant que sous-officier du contingent, à la tête du labo de pharmacie de l'hôpital de Tizi-Ouzou, en Kabylie, de février à juillet 1962.
Pour en savoir plus

En librairie :

Cité du Souvenir, Denise Parisse, Metvox, 2016
Cité du Souvenir : de la Seconde Guerre mondiale à la Guerre d’Algérie est un récit ayant pour cadre une cité ouvrière située dans le quatorzième arrondissement de Paris fondé par l’abbé Alfred Keller en 1923.
Pour en savoir plus

Une enfance en Algérie. Algérie 1954-1962, textes inédits recueillis par Léïla Sebbar, Bleu autour, 2016.
Nés dans les années 1940 et 1950, quarante-quatre auteurs issus des différentes populations de l’Algérie d’avant l’indépendance racontent leur enfance dans la guerre d’Algérie. C’est inédit. C’est le bon moment puisqu’ils sont les derniers témoins directs du douloureux épilogue de la longue histoire commune à la France et à l’Algérie.
Pour en savoir plus

L’enfance des Français d’Algérie avant 1962, textes inédits recueillis par Léïla Sebbar, Bleu autour, 2014
On est toujours du pays de son enfance, pays perdu par définition… et davantage encore ici pour chacun des 28 auteurs convoqués puisque ce pays d’enfance a disparu, non l’Algérie, mais cette Algérie de la colonisation française qui n’existe plus que dans les souvenirs, éventuellement la nostalgie.
Pour en savoir plus

Presse :

Article : Entretien avec Boualem Sansal : « L’ordre islamique tente progressivement de s’installer en France » Figarovox, 17 juin 2016.
Après les meurtres de policiers à Magnanville par un islamiste, l'écrivain Boualem Sansal compare la situation actuelle de la France à celle de l'Algérie au début de la guerre civile.
Pour en savoir plus

Archives en ligne :

Audiovisuel : Le 2 juillet 1960 : La vie renait en Algérie (Pathé Journal 54 sec., muet)
Vues d'Alger revenu au calme après la reddition des insurgés. La vie quotidienne reprend. Démontage des barricades par la troupe.
Pour visualiser ce reportage

culture / arts


Expositions de l’été :

Jusqu’au 28 août 2016, Des trésors à porter - Bijoux et parures du Maghreb, Institut du monde arabe à Paris
L’exposition explore l’univers de la parure des femmes à travers les bijoux du Maghreb. Ces bijoux en métaux précieux - de fête comme du quotidien - dévoilent l’inventivité et le savoir-faire des artisans ou des particuliers qui les ont façonnés. Les parures féminines du Maroc, d’Algérie, et de Tunisie se distinguent par un riche corpus : ornements de tête, temporaux, boucles d’oreille, colliers, fibules, bracelets et anneaux de chevilles qui revêtent une fonction utilitaire, ornementale mais aussi protectrice.
Pour en savoir plus

Jusqu’au 12 septembre 2016 : Aventures botaniques en Orient, cabinet d’Histoire du Jardin des Plantes à Paris
Depuis plus de trois siècles, des botanistes du muséum national d'histoire naturelle ont parcouru l’Afrique du Nord et l’Orient, curieux de découvrir les végétaux de ces contrées si peu connues. Les jardins de l’Orient sont restés célèbres pour la diversité, la beauté, les parfums de leurs fleurs et de leurs fruits : tulipe, rose, jacinthe, agrumes... Liées aux déplacements des hommes, les plantes voyagent aussi, par caravane ou par route maritime, s’échangent, s’acclimatent.
Pour en savoir plus

Du 19 avril au 25 septembre 2016, Jardins d’Orient, Institut du monde arabe à Paris
Culture, histoire, technique, botanique, environnement, société…, l’art des jardins, privés comme publics, est traité sous tous ses aspects : l’exposition analyse les sources d’inspiration du jardin oriental, ses codes et ses déclinaisons, avant de rechercher les liens tissés au fil des siècles avec les jardins d’Occident.
Pour en savoir plus

Au Théâtre

- Le 30 juillet 2016, "Destin Mektoub"
Une pièce de théâtre qui relate la vie des harkis. Cette pièce est présentée dans le cadre du rassemblement de l’association Coordination Harka des 29 et 30 juillet à l’occasion du 40e anniversaire de la fermeture du camp de Saint-Maurice l’Ardoise. A 17h15, au Forum de Laudun L'Ardoise (30), Entrée libre. Réservations des places souhaitées au 06 09 58 59 24.
Programme complet du rassemblement

- Les « Pieds Tanqués » cet été
Quatre joueurs sont en scène dans cette partie de pétanque de tous les dangers : un rapatrié d’Algérie, un Français de l’immigration algérienne, un Provençal « de souche » et un Parisien fraîchement arrivé en Provence. Au fil du jeu, on apprendra peu à peu qu’ils ont tous une blessure secrète, un lien filial et intime avec la guerre d’Algérie. De et mise en scène : Philippe Chuyen Avec Sofiane Belmouden, Philippe Chuyen, Gérard Dubouche et Thierry Paul.

- Jeudi 21 juillet à 21h45 au Jardin des Enfeus à Sarlat-la-Canéda (24) dans le cadre du 65e festival : "Les jeux du théâtre de Sarlat".
Pour en savoir plus sur le festival

- 26 aout à 20h30, en exterieur, Place Françoise Belot - terrain de boules - devant le Théâtre des Bormettes à La Londe les Maures (83)Billeterie à l’Office de tourisme : Avenue Albert-Roux - 83250 La Londe les Maures. Tél. 04 94 01 53 10 - accueil@ot-lalondelesmaures.fr 
Pour visualiser un extrait de la pièce

Toutes les autres dates de leur tournée estivale sont sur le calendrier du site de la troupe.
http://artscenicum.fr/