Ce site utilise javascript pour fonctionner. Pour une expérience optimale, merci de bien vouloir l'activer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Guerre d'Algérie : Le président Macron reconnaît  l'assassinat d'Ali Boumendjel
AA

Guerre d'Algérie : Le président Macron reconnaît l'assassinat d'Ali Boumendjel

Un nouveau pas vers l'Algérie et pour "l'apaisement des Mémoires".

Suivant les préconisations émises par Benjamin Stora dans le rapport remis le 20 janvier dernier, le président Emmanuel Macron reconnaît officiellement "au nom de la France" que l'avocat Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française en 1957.

 

 

 

 

 

Restez informés !

Souscrivez à notre newsletter, et recevez nos dernières nouvelles
directement dans votre boîte mail.

Restons connectés !

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives