Ce site utilise javascript pour fonctionner. Pour une expérience optimale, merci de bien vouloir l'activer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies ou autres traceurs pour réaliser des statistiques de visites. En savoir plus

Il y a dix ans disparaissait Jean-Marcel Jeanneney, ambassadeur de France en Algérie en 1962
AA

Il y a dix ans disparaissait Jean-Marcel Jeanneney, ambassadeur de France en Algérie en 1962

Retour sur une grande personnalité.

Le 17 septembre 2010 disparaissait à 99 ans Jean-Marcel Jeanneney, ancien ministre et pilier du gaullisme qui fut surtout ambassadeur de France en Algérie en 1962-1963, tout juste après la proclamation de l'indépendance.

Né le 13 novembre 1910 à Paris, Jean-Marcel Jeanneney était économiste de formation.
Il fut ministre de l'Industrie (1959-1962), des Affaires sociales (1966-1968), ministre d'Etat (1968-69), et fonda l'Observatoire français des conjonctures économiques (1981-1989).
Pilier du gaullisme avant de prendre ses distances avec le mouvement au début des années 70, il avait voté en 1974 et 1981 pour le candidat socialiste François Mitterrand dont il fut durant le premier septennat le représentant personnel du président pour la préparation du sommet des pays industriels à Ottawa (Canada). Il est le père de Jean-Noël Jeanneney, qui a notamment présidé la Bibliothèque nationale de France (BNF).

De son ambassade en Algérie il rapporta un témoignage

Anne Liskenne en fit un ouvrage paru chez Armand Colin en 2015

 

Restez informés !

Souscrivez à notre newsletter, et recevez nos dernières nouvelles
directement dans votre boîte mail.

Restons connectés !

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives

Ce site a été réalisé avec le soutien du ministère des armées - direction des patrimoines, de la mémoire et des archives